Call Us: (212) 336-1440-556
Choisir son isolation des combles

Choisir son isolation des combles

Ca y est, vous vous êtes décidés à réaliser tout ou une partie des travaux vous-mêmes.

Vous vous posez sûrement la question maintenant de savoir quel type d’isolation des combles choisir?

Tout d’abord, il y a plusieurs types d’isolants.

Les isolants traditionnels et les les isolants dits « écologiques ».

Les isolants traditionnels:

  • Laine de roche: La moins chère et la plus répandue. La laine de verre est un matériau isolant fabriqué à partir de produit naturel (sable) qui se présente généralement sous la forme d’un matelas de fibres enchevêtrées emprisonnant de l’air immobile. On l’utilise dans le bâtiment pour l’isolation thermique et l’isolation phonique ou encore comme absorbant pour la correction acoustique ou dans la protection contre les incendies.
  • Laine de verre: Surtout utilisée pour certaines spécificités, comme isoler une cheminée ( du fait de son pouvoir ignifuge). La laine de roche est un matériau isolant fabriqué à partir d’un matériau naturel issu de l’activité volcanique (le basalte). C’est un isolant certifié pour un usage dans le bâtiment tant pour l’isolation thermique que l’isolation phonique ou pour la protection des ouvrages contre les incendies.
  • Verre cellulaire: Le verre cellulaire est un produit verrier fabriqué à partir de sable et de verre recyclé (ou calcin) « moussé ». On l’utilise pour l’isolation thermo-acoustique du bâtiment tant en isolation par l’intérieur que par l’extérieur.

 

Les isolants synthétiques:

 

Polystyrène expansé : caractéristiques du PSE

  • La fabrication du polystyrène expansé est effectuée par expansion à la vapeur d’eau des billes de polystyrène pour former un isolant à structure cellulaire fermée et remplie de pentane résultant de l’expansion de la bille. Les billes sont composées de monomère styrène. Le polystyrène expansé peut aussi être utilisé comme emballage alimentaire.
  • Tout comme pour les laines minérales, un habitat isolé avec 100 m2de PSE entraîne une réduction de 3 tonnes de CO2 par an.

Polystyrène extrudé : caractéristiques du XPS

  • La fabrication du polystyrène extrudé est effectuée à partir de billes de monomère styrène mélangées et extrudées avec un agent gonflant : CO2 pour les performances thermiques courantes (0.035W/(m.K)) ou des gaz HFC pour des performances thermiques supérieures (0.029W/(m.K)). Ces isolants ont une peau de surface étanche à l’air et sont à cellules fermées. Outre les usages classiques en bâtiment, les polystyrènes extrudés sont particulièrement appropriés pour les applications qui nécessitent une très forte résistance mécanique aux charges ou pour les applications qui nécessitent un comportement à l’eau à long terme (dallages industriels, terrasses circulables, terrasses végétalisées, toitures inversées…).

  • Cet isolant est commercialisé sous la forme de panneaux.

Polyuréthane : caractéristiques du PUR

  • La fabrication des isolants en polyuréthane est effectuée à partir de moussage d’un composé de polyols, Méthylène diisocyanate, agent gonflant et additifs, entre deux parements d’aluminium de 50 microns qui assurent l’étanchéité à l’air de l’isolant et la pérennité de ses performances thermiques dans le temps. Cet isolant à cellules fermées contient un gaz à faible conductivité thermique (meilleur que l’air immobile dont le lambda est à 0.025 W/(m.K). Les isolants en polyuréthane ont une conductivité thermique qui varie de 0,021 W/(m.K) à 0,028 W/(m.K) suivant la technique de production et les types de parements utilisés.
  • Outre les usages classiques en bâtiment, les polyuréthanes sont particulièrement appropriés pour les applications qui nécessitent une très forte résistance mécanique aux charges ou pour les applications qui nécessitent un comportement à l’eau à long terme (dallages industriels, terrasses circulables, terrasses végétalisées, toitures inversées…).

Les isolants naturels:

Attention, qui dit « naturel » ou « écologique » ne dit pas forcément 100% écologique, car il y a toujours des liants synthétiques et une transformation, mais répondent quand-même à des normes.

  • Le liège: Le liège est un matériau naturel historiquement destiné à la décoration des murs et des sols et à l’isolation acoustique. Pour délivrer des performances thermiques conformes à la réglementation thermique, il est nécessaire d’avoir recours à du liège manufacturé aggloméré ou expansé.
  • La fibre de bois: Les isolants en fibre de bois sont élaborés à partir de bois ou de résidus de manufactures de bois défibrés selon un procédé industriel par voie sèche ou humide. Ce procédé permet d’obtenir des fibres liées entre elles avec ou sans adjuvant afin d’obtenir un produit plus ou moins souple. Les isolants en fibre de bois se présentent sous la forme de panneaux, feutres ou flocons pour l’isolation thermique et acoustique des bâtiments.
  • La laine de bois: Les isolants en laine de bois sont élaborés à partir de copeaux de bois liés par procédé humide (base ciment) permettant d’obtenir des panneaux ou plaques rigides. La résistance à la compression élevée de la laine de bois en fait un produit plutôt utilisé dans des applications du bâtiment nécessitant une résistance mécanique.
  • Textile recyclé: Paille, laine de chanvre, ouate de cellulose… sont des isolants végétaux. Sachez toutefois que des matières synthétiques sont ajoutées aux matières premières d’origine végétale pour fabriquer ces isolants.
  • Laine de coton: Paille, laine de chanvre, ouate de cellulose… sont des isolants végétaux. Sachez toutefois que des matières synthétiques sont ajoutées aux matières premières d’origine végétale pour fabriquer ces isolants.
  • La laine de lin: La laine de lin est un matériau isolant élaboré à partir des fibres non utilisées de l’industrie textile et qui a ensuite subi un traitement fongicide et pesticide. La laine de lin permet de réaliser l’isolation thermique et l’isolation phonique des bâtiments.
  • Ouate de cellulose: La ouate de cellulose est un produit à base de papier recyclé ou de boue papetière ayant reçu des traitements pour les rendre ininflammables et résistants à la vermine. La ouate de cellulose est utilisée pour l’isolation thermique et l’isolation acoustique du bâtiment.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Close This Panel